120_nuances_dafrique_300dpiL’anthologie du 19ème Printemps des Poètes établie par Bruno Doucey, Nimrod et Christian Poslaniec Logo Printemps des Poètes

En librairie le 16 février 2017

Le mot de l’éditeur : L’anthologie que nous publions pour la 19ème édition du Printemps des Poètes est une invitation à explorer le continent injustement méconnu de la poésie africaine. Et cela ressemble à un voyage. Voyage dans le temps, à la rencontre des griots et de l’oralité native du poème ; voyage dans l’espace, d’est en ouest, du nord au sud, sans ignorer les territoires situés au-delà du continent. Car toutes les Afrique cohabitent dans ce livre : méditerranéenne, saharienne, sahélienne, équatoriale, australe ; américaine quand le poème devient blues ; Afrique des Éthiopiques et des Atlantes ; Afrique noire, blanche ou métisse, continentale ou insulaire, qui s’étire jusqu’aux Antilles et à Mayotte. Un monde s’éveille sous nos yeux : celui des rythmes incandescents et de la parole libérée.

Parmi lesquels : Tanella Boni, Breyten Breytenbach, Aimé Césaire, Léon‑Gontran Damas, Ananda Devi, Habiba Djahnine, Tahar Djaout, Mohammed El Amraoui, Hawad, Edmond Jabès, Sylvie Kandé, Amadou Lamine Sall, Abdellatif Laâbi, Werewere Liking, Alain Mabanckou, Toni Morrison, Samira Negrouche, Ketty Nivyabandi, Gabriel Okoundji, Moncef Ouhaibi, Léopold Sédar Senghor, Warsan Shire, Wole Soyinka, Véronique Tadjo, Hama Tuma, Tchicaya U Tam’si, Abdourahman Waberi, Derek Walcott, Kateb Yacine…

Extrait :

« J’ai été un chanteur :
Sur la route de l’Afrique à la Georgie
J’ai emporté mes chansons tristes.
J’ai inventé le ragtime.

J’ai été une victime :
Les Belges m’ont coupé les mains au Congo.
On me lynche encore au Mississippi.

Je suis un Noir :
Aussi noir que la nuit noire,
Aussi noir que les profondeurs de mon Afrique. »

Langston Hughes

Collection : Tissages

Pages : 288
Prix  : 20 €
ISBN : 978-2-36229-143-2

Enregistrer

Enregistrer

La presse en parle…

RCF – « Le temps de le dire », Stéphanie Gallet

France Inter – « Ça peut pas faire de mal », Guillaume Gallienne

Jeune Afrique – Nicolas Michel

« Pour la plupart, les poèmes sélectionnés font écho aux luttes menées pour plus d’humanité, sur les cinquante-quatre pays du continent et au-delà. »

À verse – Fabien Mellado

« Tout en contraste, oscillant entre le tragique et parfois l’onirisme, innovant dans son approche géopoétique, soucieux d’ouvrir de nouveaux espaces poétiques non pas à travers l’Afrique, mais« les » Afriques précisément qui la composent, ce florilège de 120 nuances est une partition harmonieuse (…) »

La Pierre et le Sel – Pierre Kobel

« Puisant leurs sources au creuset de l’oralité, des croyances premières, puisant aux mémoires anciennes et dans les généalogies fondatrices, marquées au fer par les cultures colonisatrices, les poésies africaines ont su faire de cette histoire particulière une richesse qui donne sa puissance et sa force percussive à leur écriture. »

La Toile de l’un – Alain Boudet

« Un livre qui est une somme et une référence. »

Opalivres – Colette Deneux

« Un ouvrage de référence ! »

 

Comments are closed.