Search results for "clarke"

Bruce Clarke est plasticien et photographe mondialement connu. Né en Afrique du Sud en 1959, il a été une figure importante du mouvement anti-apartheid en France. Dès son arrivée à Paris il devient l’un des acteurs de la mobilisation de l’opinion publique française. Parallèlement, il suit l’évolution de la guerre au Rwanda et des signes avant-coureurs du génocide puis participe à la mise en place d’un collectif pour la solidarité avec le peuple rwandais. Cela donnera Le jardin de la mémoire, puis les gigantesques Hommes debout pour le 20ème anniversaire du génocide. Il illustre toutes les couvertures de la collection Poés’idéal aux Éditions Bruno Doucey. Il s’agit de sa première publication pour la jeunesse.
Pour visiter son site, cliquez ici.


À découvrir :

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anthologie établie par Bruno Doucey et Pierre Kobel

Couverture : Bruce Clarke

En librairie le 19 octobre 2017

Cette anthologie de poèmes rassemble 60 poètes qui nous rappellent que l’hospitalité est une des valeurs phares de l’humanité.

Après Guerre à la guerre, Vive la liberté !, Chants du métissage et Quand on n’a que l’amour, la collection « Poés’idéal » revient en force avec un cinquième titre en forme d’engagement  : Passagers d’exil. Cette anthologie destinée aux ados ne se contente pas de rassembler des textes sur le thème de l’exil. Elle étaye un propos, construit une réflexion, facilite une prise de conscience. Être né quelque part. Devoir fuir son pays. Traverser la mer au risque de sa vie. Arriver en terre inconnue. Chercher un toit, du travail, des papiers. Devenir l’étranger, l’apatride, le migrant… puis voir une main se tendre. De Nelly Sachs à Mahmoud Darwich, d’Ananda Devi à Laurent Gaudé, 60 poètes du monde entier disent leur sens de l’hospitalité et offrent leurs mots comme autant de mains tendues.

Extrait :

« Dans le mot exil
il y a une paire de semelles
qui ne se parlent plus
un baluchon plié
en haut du placard
une boussole rongée de remords
un dictionnaire bilingue
qui dit peu de choses
de l’exil
juste assez
pour cacher sa douleur »

Souad Labbize

Collection : Poés’idéal, dirigée par Murielle Szac

Pages : 128
Prix : 8,50 €
ISBN : 978-2-36229-161-6

 

Pour en savoir plus, cliquez sur les portraits…

              

            

Enregistrer

 

couvAmour_300dpi

Anthologie établie par Bruno Doucey et Sabine Péglion

Couverture : Bruce Clarke

Parution : le 19 novembre 2015

Cette anthologie de poèmes rassemble 50 poètes qui clament haut et fort le droit à l’amour pour tous

Quand on n’a que l’amour… La chanson de Brel, présente dans ce quatrième titre de la collection Poés’idéal, donne le ton de ce livre. L’anthologie s’ouvre, avec Arthur Rimbaud, Pablo Neruda, Louis Aragon ou Gaston Miron, sur des textes qui évoquent la « longue attente » et la peur – si prégnante dans le cœur des adolescents – d’aimer sans être aimé. Puis viennent les poèmes de la rencontre émerveillée, de l’amour fou et de la liberté. Avec Paul Eluard, Hélène Cadou, Stéphane Bataillon, le livre accorde à la perte et au deuil la place que la disparition d’un être arrache à la vie ; tandis que de grands textes de la poésie mondiale nous rappellent, à la manière de Yannis Ritsos, que « l’amour dans son poing contient l’univers ». Une invitation au bonheur d’aimer.

Extrait :

« Je respire par tes mains
Je me couvre de tes veines
Je te bois
Je deviens
Soleils rouges
Tu es mon paysage mon tempo ma cadence
Mon naufrage et ma rime ma vague et mon volcan
Mon îlot de lumière ma bouteille à la mer
Mon homme argile »
Imasango

Collection : Poés’idéal, dirigée par Murielle Szac

Pages : 128

Prix : 8,50 €

ISBN : 978-2-36229-090-9