Search results for "terres rares"

Couv.S.Bataillon_74dpiAuteur : Stéphane Bataillon

Parution : le 18 avril 2013

Le mot de l’éditeur : Publier le premier recueil de Stéphane Bataillon fut pour moi un moment fort. Où nos ombres s’épousent était le livre du deuil et de l’absence puisque le poète évoquait la perte de celle qu’il aimait, à un âge où la mort paraît hors de propos. Avec Les Terres rares, Stéphane revient à la poésie en arpenteur des joies fertiles de la vie. Une nouvelle union, la venue d’un enfant, une autre manière d’appréhender le temps. Dans cette vie renouée, il sait quel sens donner à la chaleur des mains, à l’écorce du doute et au frottement de nos solitudes abrasives. Le titre du recueil, emprunté à la géologie, laisse entendre que les métaux les plus tendres, les gisements les plus ductiles sommeillent à des profondeurs inouïes. Écrire, descendre au plus profond de soi, dans l’opacité graphite et la tendresse des roches qu’on ne peut séparer.

Extrait :

« Nous imposons les mains
afin que la chaleur
parvienne jusqu’à toi
Déjà te prévenir
des tendresses fragiles »

Collection : « Soleil noir »
Une collection de recueils vouée aux poètes qui cherchent une lumière au plus sombre de la nuit.

Diffusion harmonia mundi
Pages : 96
Prix : 13 €
ISBN : 978-2-36299-047-3

 

 

Croissant Poésie
Stéphane Bataillon, Les Terres rares, Éditions Bruno Doucey, 2013.
Dessin de Nathalie Novi.

© Nathalie Novi

Comme résonne la vie…
Poème extrait de Comme résonne la vie, d’Hélène Dorion. Éditions Bruno Doucey, 2018.


Apéro-poésie
Poèmes de Claude Ber (Il y a des choses que non), Tanella Boni (Là où il fait si clair en moi) et Müesser Yeniay (Ainsi disent-ils).

 

StephaneBataillon

Stéphane Bataillon est né en 1975. Poète et journaliste, il a co-dirigé chez Seghers l’anthologie Poésies de langue française et présenté le recueil inédit de Guillevic intitulé Humour blanc. En 2010, il publie son premier recueil aux Éditions Bruno Doucey sous le titre Où nos ombres s’épousent, salué comme l’une des révélations poétiques de l’année. « S’il ne fallait lire qu’un recueil de poésie cet automne, ce pourrait bien être celui-ci… », pouvait-on alors lire dans La Croix. Son site internet personnel, www.stephanebataillon.com accueille ses multiples expérimentations poétiques. Les Terres rares publié en mars 2013 aux Éditions Bruno Doucey est son deuxième recueil de poésie.
En 2016, les Éditions Bruno Doucey rééditent son premier recueil, Où nos ombres s’épousent, augmenté d’un texte inédit de l’auteur et d’une postface de Jean-Marie Berthier. En 2019 paraît son troisième recueil, Contre la nuit.

• Retrouvez le dans cet entretien vidéo


À découvrir :

 

 

 

 

 


Du même auteur :

Guillevic, Humour blanc (choix des textes et avant-propos), Seghers, coll. « Seghers Jeunesse », 2008.
Poésies de langue française, 144 poètes d’aujourd’hui autour du monde, anthologie présentée avec Sylvestre Clancier
et Bruno Doucey, Seghers, 2008.
Où nos ombres s’épousent (première édition), Éditions Bruno Doucey, coll. « Jeunes plumes », 2010.
Les Terres rares, Éditions Bruno Doucey, coll. « Soleil noir », 2013.
Mon comptinier, avec des dessins d’Éric Gasté, Éditions Tourbillon, 2013.

Retrouvez la poésie de Stéphane Bataillon tout au long de l’année sur son site : www.stephanebataillon.com

Tagged with:
 

Découvrez nos différentes collections qui accueillent, chacune à leur manière, les multiples visages de la poésie.

Collection Sur le fil

Des romans où le destin d’un poète croise la grande Histoire

Une collection dirigée par Murielle Szac

Collection Poés’histoires

Quand la poésie prend les enfants au sérieux
Une collection dirigée par Murielle Szac

Collection Poés’idéal

Une collection engagée — Des poèmes rassemblés autour d’un idéal
Une collection dirigée par Murielle Szac

Collection Embrasures

Ouvrir à tous la porte de la poésie sans en perdre l’incandescence

Collection L’autre langue

Des recueils poétiques destinés à accueillir ces étranges étrangers qui font le choix d’écrire en français.

Collection Soleil noir

Des recueils voués aux poètes qui cherchent une lumière au plus sombre de la nuit.

Collection Jeunes plumes

Cette collection, qui emprunte son nom à une compagnie vouée au théâtre et aux écritures vivantes, publiera chaque année le premier recueil d’un jeune poète. Pour une rencontre immédiate avec le public…

Collection Tissages

Des anthologies pour découvrir les richesses insoupçonnées des poésies du monde et tisser des liens entre les êtres, les générations et les cultures.

Bruno Doucey avec Marie-Laurence Jocelyn Lassegue et Johanna Pélisser Terre de femmes – 150 ans de poésie féminine en Haïti
• Christian Poslaniec et Bruno Doucey, avec Johanna Pélissier Outremer, Trois océans en poésie
• Voix Vives, de méditerranée en méditerranée 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019
• Christian Poslaniec et Bruno Doucey, Enfances
• Anthony Phelps, Nomade je fus de très vieille mémoire
• Salah al Hamdani et Ronny Someck, Bagdad-Jérsualem, à la lisière de l’incendie
Christian Poslaniec et Bruno Doucey, Les voix du poème
Dominique Chipot, En pleine figure, Haïkus de la guerre 14-18
Christian Poslaniec et Bruno Doucey, L’insurrection poétique, manifeste pour vivre ici
• Brigitte Baumié, Les mains fertiles
• Christian Poslaniec et Bruno Doucey, Bris de vers, Les émeutiers du XXe siècle
• Déwé Gorodé et Imasango, Se donner le pays, Paroles jumelles
• Nimrod, Christian Poslaniec et Bruno Doucey
, 120 nuances d’Afrique
Bruno Doucey & Thierry Renard, L’Ardeur – ABC poétique du vivre plus
Annalisa Mari Pegrum & Sébastien Gavignet, Beat Attitude – Femmes poètes de la Beat Generation
Dominique Chipot, Je ne peux le croire
Bruno Doucey & Thierry Renard, La Beauté – Éphéméride poétique pour chanter la vie
Bruno Doucey & Thierry Renard, Courage ! Dix variations sur le courage et un chant de résistance
Jiliane Cardey, Pour une poignée de ciel – Poèmes au nom des femmes dalit

Collection En résistance

Une collection destinée aux poètes qui sont entrés en résistance

Collection Passage des arts

Quand la fenêtre du livre s’ouvre au dialogue entre les arts

 

Enregistrer