Anthony Phelps est né en 1928 en Haïti, où il contribue à fonder le mouvement Haïti Littéraire. Opposant à la dictature de Duvalier, il connaît la prison et l’exil. Établi à Montréal, il livre une oeuvre de premier ordre qui fait de lui l’un des écrivains haïtiens les plus connus en Amérique. Traduit dans de nombreuses langues, deux fois lauréat du Prix de Poésie Casa de las Américas de Cuba, le voici enfin publié en France avec son anthologie Nomade, je fus de très vieille mémoire, publiée en 2012 aux Éditions Bruno Doucey. Son recueil Je veille, incorrigible féticheur est paru aux Editions Bruno Doucey en mai 2016. Il est nommé lauréat du 27ème Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde en 2016.

Photo©SetkaFilm

 

Comments are closed.