Déwé Gorodé est née en 1949 dans la tribu kanak de Pwârâïriwâ. Militante de la cause indépendantiste, longtemps vice-présidente du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, poète et romancière, elle est l’une des voix de femmes les plus entendues en Océanie. La puissance de sa langue et l’acuité de son regard n’épargnent aucun des travers de la société post-coloniale qui l’entoure, ni le sort fait aux femmes. Elle signe aux Éditions Bruno Doucey en septembre 2016 un ouvrage à quatre mains avec Imasango, Se donner le pays, paroles jumelles.


À découvrir :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

Comments are closed.