Née en 1964 en Nouvelle-Calédonie, Imasango passe son enfance entre Nouméa et la brousse où elle retrouve les racines de son métissage, avant d’effectuer des études de lettres en Europe et en Amérique du Sud. Passionnée de musique, de danse et de calligraphie, fascinée par les caractéristiques plastiques de la typographie, elle a longtemps préféré « exposer » ses poèmes plutôt que de les publier. Par sa poésie et les actions qu’elle mène en faveur de la culture, elle interroge la part métisse de nos identités. Elle promeut une poésie du partage, à la portée de tous, une poésie qui pour elle continue fondamentalement d’être faite pour être dite.Trois de ses textes sont parus aux éditions Bruno Doucey dans l’anthologie Outremer – Trois océans en poésie. Elle a publié aux Éditions Bruno Doucey, en 2011, Pour tes mains sources et un recueil à quatre mains avec Déwé Gorodé, Se donner le pays, paroles jumelles en septembre 2016.


À découvrir :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tagged with:
 

Comments are closed.