Luc Berimont 1982Luc Bérimont, né en septembre 1915, passe son enfance près de Maubeuge, au plus près de la nature. Mobilisé en 1940, il imprime aux armées Domaine de la nuit et contribue à la revue P.C. de Pierre Seghers. En marge d’une carrière de journaliste culturel et de producteur pour la radio, il sera un infatigable passeur de poèmes. Les siens seront souvent mis en musique et chantés par les grands noms de la chanson française. Il meurt en 1983, laissant une œuvre composée d’une trentaine de livres de poésie et de cinq romans. Le sang des hommes, Poèmes 1940-1983 paraît en mars 2015 aux Éditions Bruno Doucey.


À découvrir :

 

 

Comments are closed.