Michel Eckhard Elial est poète et traducteur de littérature hébraïque. Parallèlement à son activité de professeur de littérature comparée et de sémiologie littéraire, il dirige la revue « Levant – Cahiers de l’Espace Méditerranéen » qu’il a fondée en 1988 à Tel-Aviv et qui est aujourd’hui à Montpellier. Il a traduit, pour les Éditions Bruno Doucey, les textes de Ronny Someck, dans le recueil Bagdad-Jérusalem, à la lisière de l’incendie paru en 2012 et dans Le piano ardent, publié en 2017.

 

Comments are closed.