© Murielle Szac/Ed. Bruno Doucey

Michel Eckhard Elial est poète et traducteur de littérature hébraïque. Parallèlement à son activité de professeur de littérature comparée et de sémiologie littéraire, il dirige la revue « Levant – Cahiers de l’Espace Méditerranéen » qu’il a fondée en 1988 à Tel-Aviv et qui est aujourd’hui à Montpellier. Il a traduit, pour les Éditions Bruno Doucey, les textes de Ronny Someck, dans le recueil Bagdad-Jérusalem, à la lisière de l’incendie paru en 2012 et dans Le piano ardent, publié en 2017. En 2018, il traduit les textes de Dahlia Ravikovitch pour le recueil Même pour des milliers d’années.


À découvrir :

 

Comments are closed.