© Oumeya El Ouadie

Mireille Fargier-Caruso, née en Ardèche en 1946, aujourd’hui installée à Paris, a enseigné la philosophie, avant de devenir bibliothécaire. Elle est l’auteure de livres d’artistes réalisés avec des plasticiens comme Sarah Wiame ou Chan Ky-Yut, et de recueils de poèmes, parmi lesquels Limites (Le Pont de l’épée, 1984), Même la nuit, persiennes ouvertes (Le Dé Bleu, 1998), Silence à vif (Paupières de terre, 2004) et Ces gestes en écho (Paupières de terre, 2006). En 2015, son recueil Un lent dépaysage est paru aux Éditions Bruno Doucey, suivi, en 2019, de Comme une promesse abandonnée.


À découvrir :

 

 

 

 

 


 

Comments are closed.