Moon Chung-hee est née en 1947 à Boseong en Corée du Sud. Elle est l’auteure d’une dizaine de recueils, de pièces de théâtre et d’essais d’inspiration féministe qui ont fait d’elle une des grandes voix de la poésie coréenne. Elle a reçu de nombreux prix littéraires et participe activement à des manifestations culturelles pour représenter la Corée, où la poésie reste un genre littéraire très vivace. Ses poèmes, publiés aux Etats-Unis et en Allemagne, sont traduits pour la première fois en français. Elle a publié aux Éditions Bruno Doucey, en novembre 2012, Celle qui mangeait le riz froid.


À découvrir :

 

Comments are closed.