Nimrod © Murielle Szac-Ed.B.Doucey

Poète, essayiste, romancier, Nimrod est né au Tchad en 1959, mais il vit en France depuis plus de vingt ans. Il est l’auteur de plusieurs romans publiés chez Actes Sud, notamment Les jambes d’Alice (2001), Le Départ (2005) ou Un balcon sur l’Algérois (2013). En 2006, il publie un essai sur le poète Léopold Sédar Senghor aux éditions Seghers, sous la direction de Bruno Doucey. Jusqu’alors son œuvre poétique, couronnée par plusieurs prix littéraires, était néanmoins publiée aux éditions Obsidiane. Sur les berges du Chari, district nord de la beauté est paru aux Éditions Bruno Doucey en avril 2016. En 2017, il a publié, dans la collection « Sur le fil », le roman L’enfant n’est pas mort, consacré à la poète sud-africaine Ingrid Jonker. Il a également participé à la réalisation de l’anthologie du Printemps des Poètes 2017, 120 nuances d’Afrique.

 

Comments are closed.