Evelyne TrouillotÉvelyne Trouillot est née à Port-au-Prince en 1954. Après avoir effectué ses études aux États-Unis, elle rentre au pays pour partager le quotidien du peuple haïtien. Enseignante, animatrice d’ateliers d’écriture, elle publie des romans, des contes pour enfants, du théâtre et des recueils de poèmes en français ou en créole. L’histoire du peuple haïtien, le sort fait aux enfants, la condition féminine, l’éducation font partie des préoccupations de cette femme engagée dans les combats de son temps. Elle publie Par la fissure de mes mots en janvier 2014 aux Éditions Bruno Doucey

 

JPL-BD2Astrophysicien à l’Observatoire de Paris et directeur de recherches au C.N.R.S., Jean-Pierre Luminet travaille sur les trous noirs et la cosmologie. En hommage à ses travaux, de renommée internationale, l’astéroïde (5523) Luminet porte son nom. À ses activités scientifiques s’ajoutent celles d’un auteur, tour à tour essayiste, romancier et poète, dans une oeuvre protéiforme où science, histoire, musique et art sont liés. Un trou énorme dans le ciel (Éditions Bruno Doucey – Janvier 2014) est sans doute le plus intime de ses livres.

 

Une vidéo tournée au festival de Sète 2012 : pour découvrir en avant-première, et en attendant sa publication le 18 novembre 2012, les Dix-huit petites chansons de la patrie amère de Yannis Ritsos.(Setka Film)

 

 

Auteur : Yannis Ritsos
Traduit du grec par Anne Personnaz
Préface de Bruno Doucey

Parution : le 15 novembre 2012

Le mot de l’éditeur : Les Dix-huit petites chansons qui composent ce livre peuvent paraître anodines. Ne vous y fiez pas, lecteurs qui entrez dans ces pages. Écrit sous la junte militaire, à la demande du musicien Mikis Theodorakis alors que son auteur se trouve déporté sur l’île de Léros, ce recueil est une oeuvre de contrebande, sortie clandestinement d’un camp de prisonniers. Le poète y chante le peuple grec, « petit peuple » courageux « qui lutte sans les sabres ni les balles » pour conquérir sa liberté. En publiant aujourd’hui une nouvelle traduction de ces textes, je n’entends pas seulement donner un avenir au passé. A l’heure où la Grèce ploie sous la botte des logiques financières, offrant un terreau à la germination maladive des idées fascistes, il est juste et il est bon de relire ces textes. Et s’il se trouve en Grèce, en France ou ailleurs, un lecteur, ne fût-ce qu’un seul lecteur, pour affirmer, après les avoir lues, son droit d’insoumission par la poésie, alors cette édition trouvera sa raison d’être. Plus de vingt ans après sa disparition, Yannis Ritsos nous invite encore à prendre le maquis de la pensée.

Extrait :

« Ne pleure pas sur la Grèce, – quand elle est près de fléchir
avec le couteau sur l’os, avec la laisse sur la nuque,

La voici qui déferle à nouveau, s’affermit et se déchaine
pour terrasser la bête avec la lance du soleil. »

Collection : « En résistance »
Une collection destinée aux poètes qui sont entrés en résistance

Diffusion harmonia mundi
Pages : 64
Prix  : 11  €
ISBN  : 9782362290398