Christian-Poslaniec_72dpi_web©Murielle-SzacPoète, essayiste, romancier, Christian Poslaniec poursuit avec l’anthologie Outremer qu’il a co-écrit avec Bruno Doucey, le travail d’auteur accompli ces dernières années aux Éditions Seghers où il a fait paraître trois anthologies de poésie à l’occasion du Printemps des poètes : Duos d’amour, Je est un autre et En rires – poèmes d’humour pour en voir de toutes les couleurs. Il est le co-auteur des anthologies parues aux Éditions Bruno Doucey  : Outremer, Trois océans en poésie (2011), Enfances (2012), Les Voix du poème (2013), La poésie au cœur des arts (2014), L’insurrection poétique (2015), Bris de vers (2016) et 120 nuances d’Afrique (2017).

 

Ronny Someck est né à Bagdad, en Irak, en 1951 dans une famille juive. Dès sa petite enfance, il quitte sa terre natale, qu’il ne reverra pas, et se rend en Israël où il vit encore aujourd’hui. Il est l’auteur de recueils poétiques, traduits dans de nombreuses langues, qui font de lui l’une des grandes voix de la poésie israélienne contemporaine. Il a publié aux Éditions Bruno Doucey, avec Salah al-Hamdani, Bagdad-Jérusalem, à la lisière de l’incendie en 2012. En 2017, son recueil Le piano ardent est paru aux Éditions Bruno Doucey.

 

Auteur : Jeanine Baude

Parution : Mai 2010

Le mot de l’éditeur :
En 2006, tandis je publiais Le Chant de Manhattan aux Éditions Seghers, j’étais loin d’imaginer que Jeanine Baude me donnerait à lire un jour le texte incandescent que vous tenez entre les mains. Juste une pierre noire est l’évocation âpre, souvent violente, d’une expérience des limites. Celle qui a conduit l’auteur de ces pages, des ténèbres à la lumière, de la mort à la renaissance, de la démesure à l’acceptation confiante du quotidien. L’écriture poétique de Jeanine Baude, née dans les Alpilles en 1946, est un fleuve qu’aucune digue ne contient. Ainsi que l’écrit Andrée Chedid, dédicataire du recueil, le delta de ce fleuve « dessine d’infinis parcours » à l’approche de la mer.
Un entretien avec Jeanine Baude à regarder en cliquant ici.

Extrait :

« Dis-moi le redoublement des racines
la femme qui s’avance sans amarres
et sans peur debout dans la distance
celle qui écrit au revers des courants »

Collection : Soleil noir
Pages : 104
ISBN : 978-2-36229-002-2
Prix : 14 €

Ouvrage co-édité avec les Éditions du Noroît

Tagged with:
 

Auteur : James Noël

Parution : Mai 2010

Le mot de l’éditeur : 12 janvier 2010. Un séisme sans précédent dévaste Haïti. Ce jour-là, James Noël se trouve à Port-au-Prince où je dois le rejoindre pour préparer la publication de ce recueil, écrit bien avant le drame. Mais la vie bat les cartes autrement. James sort sain et sauf des décombres de la ville, la culture reprend ses droits. Des poings chauffés à blanc ne témoigne pas seulement du caractère visionnaire de la poésie. Il révèle aussi la vitalité, charnelle et contagieuse, d’une écriture qui ne vend pas ses ailes à la résignation. Avec ce jeune poète, né à Hinche en 1978, l’héritage poétique de René Depestre est en de bonnes mains. Lire James Noël, c’est accorder du temps à une nouvelle rage de vivre : celle où frémissent les impatiences de la tendresse.

Extrait :

« Toutes les îles du monde
rassemblées côte à côte
forment une plaque tectonique
plus vaste que la terre entière »

Collection : L’autre langue
Pages : 96
ISBN : 978-2-36229-003-9
Prix : 13 €
Ouvrage co-édité avec les Éditions du Noroît

Tagged with: