©Murielle Szac-Ed.B.Doucey

©Murielle Szac-Ed.B.Doucey

Née à Ottawa en 1939, Margaret Atwood est la fille d’un entomologiste passionné, qui amène sa famille à passer plusieurs années itinérantes dans les forêts du Nord du Québec. Après des études de lettres, elle enseigne dans plusieurs universités américaines et se consacre à son œuvre littéraire. Ses premiers recueils (Double Persephone et The Circle Game) reçoivent des prix littéraires, tandis que son œuvre romanesque rencontre un succès qui ne se démentira pas (elle obtient notamment le Booker Prize en 2000 pour The Blind Assassin). A ce jour, l’œuvre poétique d’Atwood comprend dix volumes de poésie, mais seuls deux d’entre eux ont été traduits en Français et publiés au Québec : Le Cercle Vicieux et Matin dans la maison incendiée. The Journals of Susanna Moodie, inconnu en Europe, occupe une place privilégiée dans l’œuvre d’Atwood. Bien connu au Canada où il est fréquemment inscrit dans les programmes scolaires, il a éveillé un intérêt grandissant pour Susanna Moodie en tant que représentante de l’identité nationale. Le journal de Susanna Moodie est paru en 2011 aux Éditions Bruno Doucey.

La traductrice : Christine Evain professeure agrégée à l’École Centrale de Nantes, a publié en 2006 un ouvrage sur Margaret Atwood qui comprend une série d’entretiens réalisés avec l’auteur et plusieurs articles critiques. Elle a récemment soutenu une thèse sur la poésie de Margaret Atwood, et traduit une partie de son œuvre poétique.


À découvrir :

Tagged with:
 

Un coffret à tirage limité pour fêter les quatre premiers ouvrages des éditions Bruno Doucey :

Salah Al Hamdani, Le Balayeur du désert
Oscar Mandel, Cette guêpe me regarde de travers
Jeanine Baude, Juste une pierre noire
James Noël, Des poings chauffés à blanc

Hors commerce :
Bruno Doucey, Oratorio pour Federico Garcia Lorca

Prix : 55 €
ISBN : 978-2-36229-005-3

 

Pierre Vavasseur est né en 1955 à Chalon-sur-Saône. Journaliste de formation, il travaille pour la presse écrite (Le Parisien/Aujourd’hui en France) et la radio (France Inter et France Info). Il est par ailleurs l’auteur de plusieurs romans aux éditions Lattès, parmi lesquels Un manque d’amour et Recommencer, et de chansons d’amour qu’il fait entendre dans des récitals. Tes yeux poussent la porte du monde est son premier recueil de poèmes paru aux Éditions Bruno Doucey en 2012.


À découvrir :

 

© Oumeya El Ouadie

Née en 1957 à Trois-Boutiques de parents d’origine indienne, Ananda Devi restitue dans son œuvre le tissage culturel et humain si particulier de l’île Maurice. Élevée au contact de plusieurs langues, ethnologue de formation, traductrice de métier, elle est sensible à l’imbrication des identités, aux contradictions de l’espace insulaire et à la question toujours brûlante de l’altérité. Ses romans – Eve de ses décombres (2006), Indian tango (2007) ou Le Sari vert (2009) – sont traversés par le souffle de la poésie. Elle a publié aux Éditions Bruno Doucey, en 2011, Quand la nuit consent à me parler, puis, en 2017, un recueil en version trilingue, Ceux du large.


À découvrir :

 

 

 

 

 


De la même auteure :

POÉSIE
Les Chemins du long désir, Grand Océan, Saint-Denis (La Réunion), 2001.
Le Long Désir, Gallimard, Paris, 2003.
Quand la nuit consent à me parler, Éditions Bruno Doucey, coll. « Embasures », Paris, 2011.

ROMANS, RÉCITS, NOUVELLES
Solstices, P. Mackay, Port-Louis, 1977, Rééd. Éditions Le Printemps, Vacoas, 1997.
Le Poids des êtres, Éditions de l’Océan Indien, Rose-Hill, 1987.
Rue la poudrière, Nouvelles Éditions Africaines, Abidjan, 1988. Rééd. Éditions Le Printemps, Vacoas, 1997.
La Fin des pierres et des âges, Éditions de l’Océan Indien, Rose-Hill, 1993.
Le Voile de Draupadi, L’Harmattan, Paris, 1993. Rééd. Éditions Le Printemps, Vacoas, 1999.
L’Arbre fouet, L’Harmattan, Paris, 1997.
Moi, l’interdite, Dapper, Paris, 2000.
Pagli, Gallimard, Paris, 2001.
Soupir, Gallimard, Paris, 2002.
La Vie de Joséphin le fou, Gallimard, Paris, 2003.
Ève de ses décombres, Gallimard, Paris, 2006.
Indian Tango, Gallimard, Paris, 2007. Rééd. Folio, 2009.
Le Sari vert, Gallimard, Paris, 2009. Rééd. Folio, 2011.
Les hommes qui me parlent, Gallimard, Paris, 2011.
Les Jours vivants, Gallimard, Paris, 2013.
L’Ambassadeur triste, Gallimard, Paris, 2015.