Né à Paris en 1906, Pierre Seghers entre en littérature en 1938 en créant, à Villeneuve-lès-Avignon, les Éditions de la Tour, où il publie son premier recueil, Bonne espérance. Un an plus tard, la guerre éclate. Mobilisé, il fonde la revue P.C., « Poètes casqués », qui publiera Aragon, Éluard, Emmanuel, Borne… À la Libération, il crée la collection « Poètes d’aujourd’hui », scellant la naissance de sa propre maison. Débute alors une aventure exceptionnelle qui lui permettra de publier près de deux mille poètes du monde entier. Il s’éteint en 1987. Le recueil Comme une main qui se referme est paru en 2011 aux Éditions Bruno Doucey.


À découvrir :

 

Comments are closed.