L’auteur : Hermann Hesse
Édition bilingue allemand/français, traduction de François Mathieu
Postface de François Mathieu

En librairie le 17 janvier 2019

Le mot de l’éditeur : Hermann Hesse n’est pas seulement l’auteur de romans mondialement connus. Il a aussi livré une œuvre poétique majeure que cette publication nous invite à (re)découvrir. Les textes de jeunesse témoignent de sa difficulté à vivre et de sa révolte contre un milieu familial piétiste. Puis viennent la dénonciation des ravages de la Première Guerre mondiale et l’évocation du mal fait aux hommes. En fait, l’existence entière entre dans les poèmes de cet homme : les crises personnelles et le suivi psychothérapique, la peinture et la beauté du monde, l’exil et le rejet du nazisme, les voyages en Inde, l’amour et ses déchirements… En 70 ans d’écriture, le poète s’est mis à nu pour montrer le quotidien d’un homme, ses joies et ses peines, ses révoltes, son désir profond d’un monde meilleur.

Extrait :

« Je jette mes vieux bâtons de randonnée
Dans l’herbe mouillée,
C’est à crever,
J’en ai les larmes aux yeux.
De nouveau, il faut que je parte,

[…]

Je crache en silence dans un buisson,
Vous tous qu’il me faut servir, c’en est trop,
Ministres, excellences, généraux,
Que le diable vous emporte ! »

Collection : En résistance

Pages : 192
Prix  : 17 €
ISBN :  978-2-36229-199-9

 

La presse en parle…

L’intervalle – Fabien Ribery

« Très soucieux de prolonger par l’excellence de sa voix la grandeur de la pensée et de la sensibilité allemandes, Hermann Hesse n’est ni militariste, ni antimilitariste, mais surtout profondément écrivain, c’est-à-dire en révolte contre les ordres mortifères (l’étroitesse du piétisme souabe, la vie installée jusqu’à l’asphyxie) et en recherche constante de liberté. »

 

Comments are closed.