L’auteur : Maram al-Masri

En librairie le 4 octobre 2018

Le mot de l’éditeur : Cerise rouge sur un carrelage blanc… Le titre que Maram al‑Masri a donné au livre qui l’a révélée au grand public ressemble à celui d’une nature morte. Des lèvres peintes abandonnées à la froideur du quotidien. Une tache de sang que rien n’efface. Un fruit dans la neige. Une blessure. Les cent poèmes que rassemble ce recueil, publié pour la première fois en édition bilingue, ne disent pas autre chose. « Ma douleur sera / rouge / comme une cerise mûre écrasée / sur un carrelage / blanc ». Qu’elle rêve d’amours ardentes ou déplore sa solitude, une femme aspire à la liberté. Son cri étouffé porte une promesse. Et l’on comprend lisant ces vers d’une simplicité aussi désarmante que ceux d’Emily Dickinson, que l’érotisme est souvent le premier mode de libération des femmes. Un prélude à la poésie.

Extrait :

« Les femmes comme moi
ignorent la parole,
le mot leur reste en travers
de la gorge

Comme des lionnes en cage
les femmes comme moi
rêvent
de liberté… »

Collection : L’autre langue

Pages : 144
Prix  : 15 €
ISBN :  978-2-36229-196-8

 

 

Comments are closed.