© Gret Widmann

La vie de Hermann Hesse, né en Allemagne en 1877, est placée sous le signe de l’insurrection et de la quête. En 1891, il entre au séminaire protestant, d’où il s’enfuit au bout de quelques mois. Il apprend alors le métier de libraire, avant de voyager en Italie et en Inde. Une vie familiale difficile et des positions pacifistes lors de la Première Guerre mondiale le pousseront à quitter l’Allemagne pour la Suisse dont il obtient la nationalité. Auteur de nombreux romans, parmi lesquels Le Loup des steppes, il obtient le Prix Nobel de littérature en 1946. Il meurt à Montagnola en 1962. En 2019, les Éditions Bruno Doucey publient une anthologie bilingue allemand/français de ses poèmes, C’en est trop – Poèmes 1892-1962.


À découvrir :

 

Comments are closed.