Née au Liban en 1937, Vénus Khoury-Ghata est tout à la fois traductrice de l’arabe, romancière et poète. Son œuvre, reconnue dans le monde entier et couronnée par de nombreux prix littéraires, fait d’elle l’une des très grandes voix de la littérature francophone. La lire, c’est apprendre à voyager entre Orient et Occident, là où débute le fragile sentier des lendemains. En 2017, elle écrit, avec Caroline Boidé, Kaddish pour l’enfant à naître, publié aux Éditions Bruno Doucey.


À découvrir :

 

© Daniel Mordzinski

Caroline Boidé, née en 1981, est romancière et poète. En 2014, elle publie un premier recueil, Pivoine aux poings nus, qui obtient le prix de poésie Vénus Khoury-Ghata. Les deux femmes s’attachent alors profondément l’une à l’autre, et écrivent un recueil ensemble, Kaddish pour l’enfant à naître, qui paraît aux Éditions Bruno Doucey en 2017.


À découvrir :

 

Iris Geneviève Lahens, née en Haïti en 1959, diplômée des Beaux-Arts de Paris, architecte de formation, est l’auteure d’une œuvre picturale onirique et colorée, qui mêle des motifs géométriques aux symboles amérindiens. Dans l’ouvrage Au souffle du vent-poupée, paru en 2017 aux Éditions Bruno Doucey, des fragments de poèmes d’Anthony Phelps accompagnent les reproductions de ses œuvres.


À découvrir :

 

 

Couv.En_fin_de_droits_pourlesiteAuteur : Yvon Le Men

Dessins de Pef

Parution : le 2 octobre 2014

Pré-lancement exceptionnel au festival Étonnants Voyageurs de Saint Malo

Le mot de l’éditeur : Une lettre administrative, et tout chavire… Pour Yvon Le Men, poète et diseur de poèmes, la vie bascule lorsque Pôle Emploi lui annonce qu’il est radié du régime des intermittents du spectacle et contraint de rembourser des années d’indemnités. Le souvenir de la pauvreté lui remonte au coeur comme la marée, tandis que la perte de ses droits le ramène vers tous ceux que le chômage rejette aux marges de la société. Son histoire pourrait être celle de chacun d’entre nous face à l’incommunicabilité et la douleur de n’être pas entendu. Ce livre n’est pas la complainte d’un homme aux prises avec l’administration, mais un cri qui se joint à d’autres cris, ainsi que le suggèrent les dessins de Pef. Un texte d’utilité publique souvent poignant, qui fait entendre les pulsations d’un coeur « en espoir de cause ».

Extrait :

«Emploi
avant j’avais un métier
maintenant j’ai un emploi
m’a dit un jour
un paludier
dont le sel brillait encore en blanc dans ses yeux

un employé qui ploie
comme le roseau
contre les mauvaises nouvelles du chômage »

Collection : Soleil noir

Pages : 80
Prix  : 13 €
ISBN : 978-2-36229-073-2