© Murielle Szac/Ed. Bruno Doucey

 Georges-Marie Lory est écrivain et journaliste, spécialiste de l’Afrique du Sud, ancien conseiller culturel à l’ambassade de France à Prétoria. Il a traduit plusieurs écrivains sud-africains, parmi lesquels Nadine Gordimer, Antjie Krog et Breyten Breytenbach. Il est le préfacier et le traducteur de La femme dans le soleil de Breyten Breytencbach (Éditions Bruno Doucey, avril 2015). Il est à l’origine du projet de recueil 136, paru en 2017, composé d’un de ses poèmes traduit en 136 langues.


À découvrir :

 

Breyten BreytenbachNé en 1939 dans la province du Cap, Breyten Breytenbach est l’une des grandes voix de la littérature sud-africaine. Dès sa jeunesse, il milite contre le régime d’apartheid et entre dans la résistance clandestine. En 1975, il est arrêté et condamné à une lourde peine de prison. Depuis sa libération, en 1982, il partage son temps entre la France, l’Espagne, l’Afrique du Sud et l’île de Gorée, au Sénégal. Cette vie difficile ne l’a pas empêché de mener à bien une oeuvre littéraire de premier ordre. Il a choisi de confier son dernier recueil de poèmes, La femme dans le soleil aux Éditions Bruno Doucey (avril 2015).


À découvrir :

 

 

Breyten BreytenbachNé en 1939 dans la province du Cap, Breyten Breytenbach est l’une des grandes voix de la littérature sud-africaine. Dès sa jeunesse, il milite contre le régime d’apartheid et entre dans la résistance clandestine. En 1975, il est arrêté et condamné à une lourde peine de prison. Depuis sa libération, en 1982, il partage son temps entre la France, l’Espagne, l’Afrique du Sud et l’île de Gorée, au Sénégal. Cette vie difficile ne l’a pas empêché de mener à bien une oeuvre littéraire de premier ordre. Il confie la publication de ses poèmes en France en avril 2015 aux éditions Bruno Doucey avec La femme dans le soleil.

 

scan 003

Pierre Emmanuel est né dans les Pyrénées-Atlantiques, le 3 mai 1916. Au cours de sa jeunesse, la poésie et la rencontre de Pierre-Jean Jouve le révèlent à lui-même. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il se réfugie à Dieulefit, s’engage dans la résistance littéraire et noue de solides amitiés avec d’autres poètes en lutte contre le nazisme, qu’il s’agisse de Louis Aragon, Elsa Triolet, Pierre Seghers, Loys Masson ou Alain Borne. Il fait alors preuve d’une créativité exceptionnelle, publiant ses poèmes dans de nombreuses revues, ainsi que plusieurs livres aux Éditions Seghers. Ce grand poète chrétien, élu à l’Académie française, s’éteindra en 1984. Ses recueils La liberté guide nos pas, Cantos et Combats avec tes défenseurs initialement parus aux éditions Seghers sont republiés à l’occasion du centenaire de sa naissance en avril 2016 aux Editions Bruno Doucey.


À découvrir :