Née en Algérie en 1965, Souad Labbize a vécu en Allemagne et en Tunisie avant de s’établir à Toulouse. Elle est l’autrice d’un roman, J’aurais voulu être un escargot, de recueils de poèmes, comme Une échelle de poche pour atteindre le ciel et Brouillons amoureux, et d’un récit, Enjamber la flaque où se reflète l’enfer. Très engagée dans la défense de l’égalité entre hommes et femmes, elle écrit au nom de toutes celles qui prennent la route de l’exil pour affirmer leur indépendance. En 2019, les Éditions Bruno Doucey publient son recueil Je franchis les barbelés.


À découvrir :

 

 

 

 

 

 


De la même autrice :

Œuvres personnelles

 J’aurais voulu être un escargot (roman), Éditions Séguier, 2011. Rééd. Az’art Atelier, 2017, Lisières éditions, 2019.
Une échelle de poche pour atteindre le ciel (poésie), dessins Ali Silem, Al Manar, 2017.
Je rends grâce à l’arobase (poésie), dessins Ali Silem, Les Écrits 9, 2017.
Brouillons amoureux (poésie), Éditions des Lisières, 2017.
Enjamber la flaque où se reflète l’enfer (récit), Éditions iXe, 2019.

Traductions de l’arabe

Aya Mansour, Seule elle chante, Éditions des Lisières, 2018.
Ali Thareb, Un homme avec une mouche dans la bouche, Éditions des Lisières, 2018.
La Valeur décimale du bonheur, 95 poètes d’aujourd’hui, du Maroc au Yémen (anthologie) Bacchanales n°60, Maison de la poésie Rhône Alpes, 2018.
Fadhil al Azzawi, Faiseur de miracles, Éditions des Lisières, 2019.

 

Comments are closed.