L’auteure : Marion Collé
Avec une illustration de Suzanne Sebö

En librairie le 1er mars 2018

Le mot de l’éditeur : Elle procède par reptations, étirements, enroulements, répétitions. Elle écrit avec son corps, libère des mots et les regarde grandir, avant de reprendre souffle dans un appui. Depuis des années, Marion Collé mêle la poésie à la pratique du fil. Pour écrire ce premier recueil, elle a cherché le fragile point d’équilibre à partir duquel la vibration du langage pouvait lui permettre d’avancer. Elle s’y est hasardée, aventurée, dans un tempo qui n’appartient qu’à elle. L’artiste se joue des lignes de tension que font naître les mots, s’empare de leur élasticité, trouvant le moyen d’inventer des traversées entre deux plates-formes. Des paysages émergent de ses figures ; un spectacle naît de ses poèmes. Et mille lecteurs enthousiastes viennent déjà danser entre les lignes de ce livre que j’aime.

Extrait :

« Défilé, déroulé,
abandonné, précipité –
ce qui autour fait sens :
le paysage
la terre
la page.

J’avance à travers,
je me faufile,
profuse. »

Collection : Jeunes plumes

Pages : 80
Prix  : 14 €
ISBN :  978-2-36229-169-2

 

La presse en parle…

France Culture – Jacques Bonnaffé lit la poésie

 

Comments are closed.