Couv.Grécité_72dpi_pourlesiteAuteur : Yannis Ritsos
Traduit du grec par Jacques Lacarrière
Préface de Bruno Doucey

Parution : le 22 mai 2014

Le mot de l’éditeur : En mai 1974, alors que la dictature règne sur la Grèce, Jacques Lacarrière se demande ce qu’il peut faire pour témoigner en faveur de la culture et de la démocratie grecques, réduites au silence. Sa réponse passe par la poésie. Plus précisément par la voix du poète Yannis Ritsos dont il a traduit l’un des chants, Romiossyni, publié en français sous le titre Grécité. En mai 2014, alors que la crise économique dévaste la Grèce, nous faisons revivre ce texte sublime, le publiant pour la première fois dans une édition bilingue, accompagnée d’autres poèmes et d’une lettre inédite du poète. Un chant d’insoumission, d’amour et de fierté s’y fait entendre : celui d’un pays qui « est aussi dur que le silence », un pays où « chaque porte possède un nom gravé dans le bois depuis trois mille ans ». Une terre où les sentiers se noient dans la lumière brûlante de l’été.

Extrait :

« Dans ce pays, le ciel ne diminue jamais un seul instant la flamme de nos yeux
Dans ce pays, le soleil nous aide à soulever le poids
De pierre que nous avons toujours sur nos épaules
Et les tuiles se brisent net sous le coup de genou de midi
Les hommes glissent devant leur ombre
Comme les dauphins devant les caïques de Skiathos »

Collection : « En résistance»

Pages : 112
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-36229-063-3

 

L'alphabet des ombres_72dpiAuteur : Jean Joubert

Parution : le 3 avril 2014

Le mot de l’éditeur : De Jean Joubert, écrivain né en 1928, aujourd’hui installé dans la région de Montpellier, j’ai d’abord découvert l’œuvre romanesque : L’Homme de sable, prix Renaudot 1975, et Les Enfants de Noé, roman pour la jeunesse publié en 1987. Puis sa poésie m’a ravi, raison suffisante pour désirer en être l’éditeur. Le présent recueil témoigne de la puissance onirique de son auteur. L’alphabet des ombres s’ouvre sur des textes voués à ces réalités élémentaires que sont le sable ou le galet, avant de plonger dans un clair-obscur qui emprunte à la mythologie, aux contes et aux méandres de la vie intérieure. Sans jamais oublier « la grâce du petit jour », le poète témoigne du combat qu’il livre contre les ombres. Et s’il scrute la nuit, consentie et redoutée, c’est pour lui arracher « cette beauté sauvage » qui rend plus ardente notre présence au monde.

Extrait :
« Sur la cendre et le sang
un mage aveugle trace du bout
de son bâton
les derniers signes d’un alphabet
des ombres.

Saluons, d’une autre trace d’encre
et de ferveur,
cette beauté sauvage,
arrachée à la nuit. »

Collection : Soleil noir

Pages : 144
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-36229-062-6

 

Couv.La poésie au cœur des arts72dpi_pourlesiteAnthologie établie par Christian Poslaniec et Bruno Doucey
Préface de Bruno Doucey

Parution : le 6 mars 2014

Le mot de l’éditeur : Au cœur des arts… L’anthologie que nous publions pour la 16e édition du Printemps des poètes affiche clairement la couleur : la poésie est au cœur de toute aventure artistique. Qu’ils proviennent d’auteurs classiques ou de contemporains qui nous ont confié des inédits ou leurs carnets de création, les textes de ce livre mettent en évidence le dialogue fertile que les poètes entretiennent avec d’autres créateurs. Chant, danse, théâtre, peinture, gravure, photographie, musique, cinéma, cirque, pas un art n’est laissé pour compte dans cette anthologie qui s’attache à retrouver les gestes créatifs qui leur sont communs. Devant une toile du peintre chinois Zao Wou-Ki, Claude Roy avait eu ces mots : «Si tu entres dans ce tableau, tu iras loin.» On ne saurait mieux dire. Comme lui, les poètes et les artistes de ce livre nous invitent à regarder le monde par la fenêtre ouverte des autres arts.

80 poètes parmi lesquels Ali Al Ameri, Apollinaire, Stéphane Bataillon, Jeanine Baude, Baudelaire, Jeanne Benameur, Anne Bihan, Myriam Eck, Max Jacob, Jean Joubert, Charles Juliet, Yvon Le Men, Nerval, Anna de Noailles, Anthony Phelps, Dominique Sampiero, Pierre Seghers, Philippe Soupault, Évelyne Trouillot…
9 carnets de création conçus par des artistes qui ont souvent travaillé en duo : Claude Ber & Adrienne Arth, Élisa Vellia & Angélique Ionatos, Salah Al Hamdani & Ronny Someck, mais aussi Marianne Catzaras , Gilbert Conan, Mylène Besson et Michel Ménaché, Robert Lobet et Felip Costaglioli, Yves Moulet, Joëlle Naïm.

Extrait :

 Bleu Klein
« Un jour tu es entré dans le bleu
comme on pénètre dans la vraie vie
tu es entré dans le bleu
tu as fait le pari de l’immensité
et ce fut comme un sésame
un passage sur l’autre versant du miroir
un jour tu es entré dans le bleu
pour n’en plus jamais revenir »
Zéno Bianu

Collection : Tissages

Pages : 244
Prix : 18,50 €
ISBN : 978-2-36229-061-9

À noter qu’un blog inspiré de ce livre, le Blogart, vient enrichir et prolonger cette anthologie : www.poesieaucoeurdesarts.fr

 

couvHadassa_Tal_72dpi_pourlesiteAuteur : Hadassa Tal
Traduit de l’hébreu par Eglal Errera

Parution : le 6 février 2014

Le mot de l’éditeur : Quand Eglal Errera, traductrice de ce recueil, est venue me voir pour me parler d’Hadassa Tal, je n’avais encore jamais lu sa poésie. Elle en parlait comme d’un cristal ou d’une lumière, et ses mots m’ont touché. Le texte que j’ai alors découvert m’a fait songer à un froissement de plumes, au vol d’un colibri qui se serait glissé entre les mots. Et pour cause, le livre ne parle que d’oiseaux. Ceux que le père d’Hadassa peignait lorsqu’elle était enfant, la laissant muette et fascinée ; ceux qui chantent encore dans le jardin du monde adulte, entre pesanteur et légèreté, détresse et beauté. D’une page à l’autre, un chant se fait entendre qui pousse à la méditation. La poésie et l’oiseau ne font qu’un. Ils se fondent dans l’évidence de l’espace, calligraphient les pages du vent et viennent adoucir la tombée de la nuit.

Extrait :

« Un colibri
enflamme les ombres bleues en secret
ne siffle qu’une fois
et sombre
à la renverse
devant moi
En chaque oiseau chante un oiseau
Le premier n’a pas de nom »

Collection : Soleil noir

Pages : 96
Prix : 14 €
ISBN :978-2-36229-059-6