L’anthologie du 20ème Printemps des Poètes établie par Bruno Doucey et Thierry Renard. En collaboration avec l’Espace Pandora.

En librairie le 1er février 2018

Le mot de l’éditeur : A comme Allumette, B comme Brûlure, C comme Colibri, R comme Rage, S comme Soleil, W comme Watt… En 2018, c’est sous la forme d’un abécédaire que se décline l’anthologie du 20ème Printemps des Poètes consacrée au thème de l’ardeur. D’où viennent-ils, les 90 poètes que mon ami Thierry Renard et moi-même avons convoqués pour une fête de la vitalité créatrice ? De tous les territoires où la vie fait entendre son chant avec entrain, avec fougue, élan, désir, conviction, résistance. De ces lieux où la passion se fait brûlure. Où l’on aime à en perdre la raison. Où l’on parcourt le monde avec une vigueur contagieuse. Qu’on ne s’étonne pas de voir la majeure partie de ces poètes appartenir au domaine contemporain : c’est d’une énergie bien trempée dont nous avons aujourd’hui besoin. Pour vivre mieux et vivre plus. Pour tenir dans la tempête. Pour rester en éveil. Écoutez-le : ce cœur qui bat au cœur du monde, c’est le nôtre.

Parmi lesquels : Capitaine Alexandre, Maram al-Masri, Samantha Barendson, Claude Ber, Zéno Bianu, Alain Borer, Katia Bouchoueva, Marion Collé, Jacques Darras, Flora Devatine, Ananda Devi, Nassuf Djailani, Hélène Dorion, Patrick Dubost, Vénus Khoury‑Ghata, Aurélia Lassaque, Jean-Pierre Lemaire, Yvon Le Men, Emmanuel Merle, Rita Mestokosho, Laure Morali, Nimrod, Pasolini, Anthony Phelps, Marc Porcu, Seghers, Jean-Pierre Siméon, Frédéric Jacques Temple, André Velter, Paul Wamo…

Extrait :

Le monde est en feu, je l’aime

Amour libre
Rage de vivre
Danse poignardée de lumière
Etincelle dans la neige
Un orage précoce
Roulant soudain tonnerre

Acrostiche réalisé à partir de fragments de poèmes de : Ronny Someck, Ernest Pépin, René Depestre, Caroline Boidé, Hélène Cadou, James Noël, Pef.

Collection : Tissages

Pages : 256
Prix  : 19 €
ISBN : 978-2-36229-167-8

Enregistrer

Enregistrer

La presse en parle…

France Inter – “Boomerang”, Augustin Trapenard

France Culture – “Jacques Bonnaffé lit la poésie”, Jacques Bonnaffé

“Les poèmes de cette semaine sont issus de cette chaudière lexicale publiée chez Doucey en « abécédaire du vivre plus ». En travaillant moins pour vivre plus ? Avec ardeur ? Et pour gagner quoi ? On pressent des problématiques nombreuses derrière ce thème pétulant. N’allons surtout pas calmer ces ardeurs. Ni cette ardeur aux combats : le Printemps sera chaud chaud chaud !”

Bulles de Culture – Morgane P.

“Car, autre conviction tenaillée à la politique des Éditions Bruno Doucey, la poésie vivante est une poésie du monde, une poésie qui ouvre les yeux sur les catastrophes qui l’entourent, qui dénonce, déplore, qui transforme l’horreur fulgurante en lueur de beauté pour que l’oubli soit impossible, pour que les consciences s’éveillent, que les cœurs s’indignent, que la fraternité advienne. Vibrez avec ce splendide recueil, vous ne le regretterez pas !”

RCF – “Le Temps de le dire”, Antoine Bellier

RCF – “La Matinale”, Stéphanie Gallet

 

Comments are closed.