Auteur : Margaret Atwood

Édition bilingue, traduction Christine Evain

Parution : Janvier 2011

Le mot de l’éditeur :
En France, peu de gens savent que la grande romancière canadienne Margaret Atwood écrit de la poésie. Mieux encore, que cette poésie constitue le terreau dans lequel s’enracine son œuvre romanesque. Dans Le Journal de Susanna Moodie, Margaret Atwood relate la vie d’une pionnière venue d’Angleterre au XIXème siècle. Susanna Moodie n’est pas un personnage de fiction, mais une figure emblématique de la nation et de la littérature canadiennes. Étrangère sans ressources, elle découvre la misère, la solitude, la vie sauvage dans les forêts du grand Nord, aux confins du rêve et de la folie. Si nous publions aujourd’hui ce recueil en France, c’est qu’il aborde des questions qui nous taraudent : la fragilité de la vie, l’identité nationale, la condition de l’immigrant.

Extrait :

« L’eau mouvante refuse de me renvoyer
mon reflet.

Les rochers ignorent.

Je suis un mot
dans une langue étrangère. »

Collection : Soleil noir
Pages : 128
Prix : 15 €
ISBN : 978-2-36229-009-1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *