Auteur : Ananda Devi

Parution : 22 septembre 2011

Le mot de l’éditeur :

Avec les poèmes et les proses qui composent ce livre, Ananda Devi nous confie son second recueil de poèmes, retrouvant ce lyrisme de la « chair nue » que donnait à lire Le long désir (Gallimard, 2003). Une femme y dévoile sa mystérieuse évidence, sans que les mots perdent leurs sens cachés. Ils explorent le secret et l’intime, scrutent le monde visible et invisible, provoquent les frissons qu’ils suggèrent. Et cela même lorsque l’auteure évoque « l’envie de poésie », la vie broyée d’un enfant soldat ou d’une jeune prostituée, la violence des rapports de domination, le sort fait aux femmes. Entre douceur et incandescence, désir et solitude, sans faire la moindre concession à « la poétique des îles », Ananda Devi nous livre une écriture à même la peau des passions et des démangeaisons humaines. Fine et profonde, comme elle, toujours à l’écoute de l’obscure promesse du monde.

Extrait :

« Tu tends l’oreille
Aux voix des absents
Jusqu’à ce que la nuit
Consente à te parler »

Collection « Embrasures »
Diffusion harmonia mundi
Pages  : 64
Prix : 6 €
ISBN : 978-2-36229-018-3

 

Comments are closed.