Couv.Au vent de la piroguière_300dpi

L’auteur : Flora Aurima Devatine
Préface de Thanh-Vân Ton That

En librairie le 15 septembre 2016

Le mot de l’éditeur : Un enfant dans sa pirogue, « le ciel tout en haut» et « la mer tout autour ». Puis un chemin de vie, « l’impatience du temps », la crainte du départ… Il ne faut que quelques poèmes à Flora Aurima Devatine pour brosser le portrait d’une enfance polynésienne partagée entre le « respect atavique des mystères d’autrefois » et l’ouverture à d’autres horizons. Mais très vite le voyage de la vie se confond avec celui du langage, oscillant entre oralité et écriture. Un vent de liberté se lève, qui fait avancer la pirogue des mots ; la poésie devient l’archipel de tous les possibles. Si l’auteure a tenu à rassembler sa poésie sous le nom tahitien « Tifaifai », qui signifie patchwork, c’est que son oeuvre, faite de pièces assemblées, n’aspire qu’à « renouer, rénover et retresser la natte humaine ». Une voix majeure de la culture polynésienne que je suis heureux d’accueillir.

Extrait :

« En deçà et au-delà
De nos identités originales
De nos appartenances communautaires,

Tailler, ajouter, renouer, rénover,
Aplanir, étendre, et retresser la natte humaine. »

Collection : Soleil noir

Pages : 144
Prix  : 15 €
ISBN : 978-2-36229-129-6

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La presse en parle…

France Ô – « Page 19 », Daniel Picouly

TV5 Monde – « 64′ Le monde en français », Mohamed Kaci

RCF, « Le temps de le dire », Stéphanie Gallet

France Inter, « La librairie francophone », Emmanuel Khérad

 

Comments are closed.