Couv.Grécité_72dpi_pourlesiteAuteur : Yannis Ritsos
Traduit du grec par Jacques Lacarrière
Préface de Bruno Doucey

Parution : le 22 mai 2014

Le mot de l’éditeur : En mai 1974, alors que la dictature règne sur la Grèce, Jacques Lacarrière se demande ce qu’il peut faire pour témoigner en faveur de la culture et de la démocratie grecques, réduites au silence. Sa réponse passe par la poésie. Plus précisément par la voix du poète Yannis Ritsos dont il a traduit l’un des chants, Romiossyni, publié en français sous le titre Grécité. En mai 2014, alors que la crise économique dévaste la Grèce, nous faisons revivre ce texte sublime, le publiant pour la première fois dans une édition bilingue, accompagnée d’autres poèmes et d’une lettre inédite du poète. Un chant d’insoumission, d’amour et de fierté s’y fait entendre : celui d’un pays qui « est aussi dur que le silence », un pays où « chaque porte possède un nom gravé dans le bois depuis trois mille ans ». Une terre où les sentiers se noient dans la lumière brûlante de l’été.

Extrait :

« Dans ce pays, le ciel ne diminue jamais un seul instant la flamme de nos yeux
Dans ce pays, le soleil nous aide à soulever le poids
De pierre que nous avons toujours sur nos épaules
Et les tuiles se brisent net sous le coup de genou de midi
Les hommes glissent devant leur ombre
Comme les dauphins devant les caïques de Skiathos »

Collection : « En résistance»

Pages : 112
Prix  : 15 €
ISBN : 978-2-36229-063-3

 

Comments are closed.