James Noël « vitrier » né en Haïti à Hinche en 1978, est un rebelle tendre de la poésie contemporaine. Il est l’auteur des Poèmes à double tranchant / Seul le baiser pour muselière (finaliste au Grand prix des Amériques insulaires d’Ouessant 2005) et le Sang visible du vitrier (Mention spéciale d’excellence accordée par les écrivains  francophones d’Amérique, Montréal 2007). Entre un hymne engagé à l’amour et une colère foncièrement orageuse, dégage de sa poésie, comme il se plaît à l’appeler, « la métaphore assassine ». Il écrit en créole et en français et collabore régulièrement avec des musiciens. On peut découvrir son travail sur son blog, Cœuritoire (http ://james-noel.hautetfort.com/). Il a publié aux Éditions Bruno Doucey, en 2010, Des poings chauffés à blanc. Il est le co-fondateur de la revue Intranquillités.


À découvrir :

Tagged with:
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *